Débuter la Pole dance ?

Débuter la Pole dance ?

La Pole dance (et non pas “le” pole dance) a le vent en poupe depuis quelques années, et les studios ou les salles de sport dispensant des cours se développent partout en France. Ses effets positifs sur les corps (et surtout l’esprit !) ne sont plus à prouver, mais il est parfois difficile de se lancer. Je vous donne les clés nécessaires à la pratique de ce sport, et vous présente ce sport particulièrement addictif.

 

La Pole Dance, qu’est-ce que c’est ?


Il est très difficile de pouvoir définir vraiment ce qu’est la pole. Elle contient en fait une infinité de styles et de disciplines (sport, fitness, sexy, exotic…). Chaque poleuse développe son propre style et l’affine tout au fil de sa vie de pole !

Vous trouverez des définitions complètes de la pole sur chaque site internet de studio, mais je vous recommande celle de Pole & Dance.

Le plus important, c’est que c’est un sport ouvert à toutes : petite, ronde, non sportive… On n’a aucune excuse pour ne pas essayer ! Il faut juste de la ténacité, et avoir envie de s’évader pour quelques heures. Ce sport est un vrai shot de bonne humeur, de confiance en soi mais aussi de bonne dose d’effort musculaire. Il allie la grace, la souplesse, la force et la coordination comme aucun autre et il permet à toute de se retrouver.

 

La confiance en soi


La pole est un véritable révélateur ! Elle exige une tenue bien particulière afin de pouvoir adhérer sur la barre aux endroits d’accroche. Cela peut parfois être difficile de s’assumer avec ses petits défauts lors des premiers cours (même pour des filles super canon, qui paraissent parfois très sures d’elles, croyez-moi !).

Mais il existe une petite blague chez les poleuses : on peut repérer le niveau d’une poleuse à sa tenue : plus elle est légère, plus les années de pratique sont nombreuses. Et c’est très vrai, on oublie vite la tenue, on craque vite sur des nouvelles marques et on collectionne les ensembles… Bienvenue dans le monde des pole addict !

Et puis, c’est surtout un sport qui se focalise sur ce que notre corps peut faire, et pas sur son esthétique. Vous n’allez pas en cours pour scruter le moindre bourrelet de vos partenaires d’entrainement non ? Et bien elles, c’est pareil. Donc on réalise donc qu’il n’y a que des regards admiratifs de telle ou telle figure, et pas du tout désapprobateurs des quelques kilos prix à Noël.

Le fait d’avoir une “partenaire d’entrainement” qui vous sécurise et vous verrouille sur les enchaînements les plus risqués et les équilibres par exemple est aussi extrêmement bénéfique. On apprend aussi à se laisser manipuler et toucher par quelqu’un, et croyez-moi, parfois dans des conditions de fou rire inexplicable !

 

L’évolution physique


La pole est aussi un sport motivant pour une autre raison : il permet de voir une progression physique importante.

Je détaille les améliorations que j’ai pu ressentir grâce à la pratique de la pole dans un autre article. Mais pour résumer, on peut surtout noter :

    • un gainage en profondeur
    • un dos musclé (et donc moins de douleurs)
    • des abdos dessinés et donc un ventre plat
    • des jambes affinées (notamment grâce au travail de la souplesse)
    • des bras et des épaules musclés mais pas gonflés

 

Bref…


Pour résumer, la pole est un sport particulièrement addictif. Il permet à chacune (et chacun !) de pouvoir s’exprimer, et de trouver le style qui lui convient, en travaillant de façon personnelle les disciplines qui l’attirent le plus.

Lorsque l’on dépasse les 3 premiers mois de pratique, les progrès se font très rapidement, car c’est un sport qui fonctionne par “palier”. Il ne faut donc surtout pas se laisser décourager. Nous sommes TOUTES passées par là.

Ce n’est pas à cause de nos complexes personnels que l’on n’arrive pas à passer telle ou telle figure, c’est tout simplement parce que progresser en pole dance (comme dans n’importe quelle discipline d’ailleurs), ça demande du temps…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *